Test ULM : Entraînement gratuit en ligne pour l’examen théorique

préparez votre examen ULM Théorie

39€

Pour vous préparer à l’examen ULM Théorie.

1326

Questions du programme ULM théorique. 

Voici un QCM gratuit pour tester vos connaissances du module de l’examen théorique de l’ULM

Test brevet ULM

Révisez l’examen théorique du brevet ULM avec ce QCM gratuit.

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : Les conditions aérologiques sont turbulentes, vous vous présentez en finale :
A. à la même vitesse que par temps calme.
B. plus vite que par temps calme.
C. avec une pente plus faible que par temps calme.
D. plus lentement que par temps calme.

2 : Les conditions favorables à l’établissement d’une brise de mer sont :
A. de jour, ciel clair à peu nuageux.
B. de jour, ciel couvert.
C. de nuit, ciel clair à peu nuageux.
D. de nuit, ciel couvert.

3 : Les conditions favorables à l’établissement d’une brise de terre sont :
A. de jour, ciel clair à peu nuageux.
B. de nuit, ciel clair à peu nuageux.
C. de jour, ciel couvert.
D. de nuit, ciel couvert.

4 : Les conditions les plus favorables à une distance de décollage réduite sont :
A. une masse réduite et un vent nul.
B. une masse élevée et un vent nul.
C. une masse élevée et un vent de face.
D. une masse réduite et un vent de face.

5 : Les conditions les plus propices à l’apparition de brouillard sont :
A. l’arrivée d’une masse d’air chaud et humide sur une surface froide.
B. l’arrivée d’une masse d’air chaude sur une surface chaude.
C. l’arrivée d’une masse d’air froid et humide sur une surface chaude.
D. l’arrivée d’une masse d’air froid sur une surface humide.

6 : Les conditions météorologiques minimales de vol à vue sont :
A. identiques dans tout l’espace aérien.
B. différentes suivant l’équipement radioélectrique d’aide à la navigation qui se trouve à bord.
C. différentes au-dessus et en dessous du plus haut des 2 niveaux, 3000 ft AMSL ou 1000 ft ASFC, en espace aérien contrôlé.
D. différentes au-dessus et en dessous du plus haut des 2 niveaux, 3000 ft AMSL ou 1000 ft ASFC, en espace aérien non contrôlé.

7 : Les conditions propices à la formation de brouillard de rayonnement sont : 1 – ciel dégagé 2 – ciel couvert 3 – humidité relative élevée 4 – vent fort 5 – vent faible 6 – conditions anticycloniques
A. 1 – 3 – 4.
B. 1 – 3 – 5 – 6.
C. 2 – 3 – 5.
D. 2 – 6.

8 : Les conditions propices à la formation de la brise de mer sont :
A. sur une mer plus froide que la terre voisine plus chaude.
B. sur une terre plus froide que la mer voisine plus chaude.
C. sur une terre plus chaude que la mer voisine plus froide.
D. sur une mer plus chaude que la terre voisine plus froide.

9 : Les conditions propices au givrage carburateur sont : (Choisir la combinaison exacte la plus complète) 1 – température extérieure élevée. 2 – température extérieure basse. 3 – forte humidité relative. 4 – faible humidité relative. 5 – puissance moteur élevée. 6 – puissance moteur réduite.
A. 2, 3 et 6.
B. 1, 3 et 6.
C. 2, 3 et 5.
D. 2, 4 et 6.

10 : Les conditions VMC requises à l’intérieur d’une zone à statut particulier sont celles :
A. d’un espace de classe G.
B. d’un espace de classe E.
C. d’un espace de classe D.
D. de l’espace dans lequel se trouve cette zone.

préparez votre examen ULM Théorie

39€

Pour vous préparer à l’examen ULM Théorie.

1326

Questions du programme ULM théorique. 

11 : Les conséquences d’un effet venturi sont :
A. une diminution de la pression et une augmentation de la vitesse du fluide.
B. une augmentation de la pression et de la vitesse du fluide
C. une augmentation de la pression et une diminution de la vitesse fluide
D. une diminution de la pression et de la vitesse du fluide

12 : Les conséquences de l’effet de sol sont :
A. un allongement de la distance d’atterrissage et une diminution de la distance de décollage.
B. un allongement de la distance d’atterrissage et un allongement de la distance de décollage.
C. une diminution de la distance d’atterrissage et un allongement de la distance de décollage.
D. une diminution de la distance d’atterrissage et une diminution de la distance de décollage.

13 : Les conséquences du givrage de la cellule sont :
A. augmentation de la trainée et de la portance.
B. déformation du profil et augmentation de la trainée.
C. déformation du profil et augmentation de la portance.
D. diminution de la trainée et augmentation de la portance.

14 : Les coordonnées du point d’intersection entre l’équateur et le méridien opposé au méridien de Greenwich (anti-méridien de Greenwich) se notent :
A. 00°N – 090°E.
B. 00°N – 180°E.
C. 00°N – 090°W.
D. 90°N – 000°W.

15 : Les coordonnées du Pôle Nord sont :
A. 90°N et 18°W.
B. 00°N et 18°W.
C. 00°N et 00°W.
D. 90°N et 00°W.

16 : Les coordonnées géographiques d’un lieu sont données par référence :
A. au méridien d’origine et à la latitude du lieu.
B. au méridien d’origine et à la longitude du lieu.
C. à l’équateur et au méridien d’origine.
D. à l’équateur et au méridien du lieu.

17 : Les coordonnées géographiques du point rouge indiqué dans l’annexe sont :
A. latitude S, longitude W.
B. latitude S, longitude E.
C. longitude S, latitude E.
D. longitude S, latitude W.

18 : Les cumulus et les stratus sont des nuages :
A. de l’étage supérieur.
B. de l’étage inférieur.
C. instables.
D. stables.

19 : Les différents types de refroidissement utilisés pour les moteurs d’ULM sont : 1 – air libre 2 – air pulsé 3 – circulation d’un liquide de refroidissement 4 – pulvérisation d’eau sur les cylindres
A. 1, 2 et 3.
B. 1, 2, 3 et 4.
C. 1, 2.
D. 1, 3 et 4.

20 : Les effets des accélérations sur le corps humain dépendent de leur : 1 – intensité. 2 – durée. 3 – vitesse d’installation.
A. 1 et 3.
B. 2 et 3.
C. 1, 2 et 3.
D. 1 et 2.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux réponses de ces 24 questions de la certification AMF !

Êtes-vous prêts à commencer ?

Révisez l’examen du PPL Hélicoptère dès maintenant !