Réussissez votre
Examen Aéronautique

Accédez à plusieurs milliers de questions corrigées couvrant les programmes officiels 2023 de l’ATPL, du théorique ULM, du PPL et PPL Hélicoptère. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Révisez gratuitement la théorie de l’ATPL en répondant à ces 20 questions.

Test gratuit de l’ATPL : 20 questions issues du chapitre Cellule et Systèmes, électricité, motorisation et équipements de secours

QCM ATPL Gratuit

Préparez-vous à passer l’examen de l’ATPL théorique en répondant à ces 20 questions.

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : La fonction d’un clapet navette est de :
A. réduire la charge des pompes.
B. protéger un circuit contre les surpressions.
C. isoler un circuit en surcharge.
D. alimenter une servitude à partir de la source de pression la plus appropriée.

2 : La fonction d’une nervure dans une aile est de :
A. donner à l’aile sa forme aérodynamique.
B. permettre l’installation de réservoirs de carburant dans l’aile.
C. supporter les efforts de torsion.
D. supporter toute la charge de la structure.

3 : La fonction d’une porte logique NON (NOT) dans un circuit est de :
A. s’assurer que le signal d’entrée est uniquement alternatif.
B. inverser le signal d’entrée de façon à ce que le signal de sortie soit toujours dans l’état opposé.
C. s’assurer que le signal d’entrée est uniquement continu.
D. s’assurer que le signal de sortie est au même état que le signal d’entrée.

4 : La fonction de la chambre de pompage est de :
A. distribuer le carburant vers les différents réservoirs pendant les pleins.
B. augmenter le niveau carburant dans l’environnement de la pompe.
C. piéger les résidus dans la partie basse du réservoir.
D. ventiler le réservoir pendant le remplissage sous pression.

5 : La fonction de la vanne d’entrée du groupe de conditionnement (pack valve) est de :
A. maintenir un débit d’air constant et suffisant pour ventiler la cabine.
B. évacuer l’air cabine dans l’atmosphère si la pression différentielle devient excessive.
C. réguler la pression cabine à l’altitude sélectée.
D. réguler la pression cabine à la pression différentielle maximale.

6 : La fonction des lisses dans la structure du fuselage est :
A. de supporter les contraintes de cisaillement.
B. permettre la fixation des matériaux isolants.
C. d’assister le revêtement dans l’absorption des charges longitudinales de compression.
D. d’absorber les efforts dus à la pressurisation et les transformer en contraintes de traction.

7 : La fonction du compas de train est :
A. d’éviter toute rotation de la tige dans le fût de l’amortisseur.
B. d’agir en fonction amortisseur.
C. de commander l’orientation des roues.
D. de verrouiller le train d’atterrissage.

8 : La fonction du limiteur de débattement de la commande de direction est :
A. de restreindre les déflexions de la gouverne de direction pendant le vol à haute altitude.
B. de limiter les mouvements de palonniers en turbulence sévère.
C. d’alléger la charge de travail du pilote en cas de panne moteur.
D. de restreindre les déflexions de la gouverne de direction pendant le vol à haute vitesse.

9 : La fonction du système de détection haut niveau dans les réservoirs est :
A. de fermer la vanne de remplissage quand le réservoir est plein.
B. de fermer le dispositif de ventilation d’un réservoir plein.
C. de fermer les clapets anti-retour des cloisons des réservoirs externes afin de les conserver pleins jusqu’à ce que le réservoir central soit vide.
D. de maintenir la chambre d’aspiration pleine de carburant en permanence.

10 : La fréquence d’un alternateur dépend :
A. du nombre de pôles uniquement.
B. du nombre de pôles et de l’intensité du champ inducteur.
C. de l’intensité du champ inducteur et de la vitesse de rotation.
D. du nombre de paires de pôles et de la vitesse de rotation.

11 : La fréquence d’un alternateur dépend de :
A. la vitesse de rotation et du nombre de paires de pôles du rotor.
B. la vitesse de rotation du rotor.
C. le nombre de pôles du rotor et le nombre de phases bobinées sur le stator.
D. le nombre de pôles du rotor.

12 : La fréquence du courant fourni par un alternateur dépend de :
A. l’intensité du champ inducteur.
B. sa charge.
C. sa vitesse de rotation.
D. l’équilibrage de ses phases.

13 : La fréquence électrique la plus largement utilisée en aviation est :
A. 200 Hz.
B. 400 Hz.
C. 50 Hz.
D. 60 Hz.

14 : La génératrice shunt produit une tension de sortie qui :
A. diminue légèrement si les charges augmentent.
B. augmente si les charges augmentent.
C. est proportionnelle au courant.
D. reste constante si les charges augmentent.

15 : La gouverne de profondeur d’un avion traditionnel est utilisée pour faire tourner l’avion autour de :
A. l’axe longitudinal.
B. l’axe vertical.
C. l’axe de tangage.
D. l’axe de lacet.

16 : La gouverne qui fait bouger l’avion autour de son axe de lacet est :
A. le trim tab.
B. les ailerons.
C. la gouverne de direction.
D. la gouverne de profondeur.

17 : La lecture du manomètre de pression d’huile au poste de pilotage donne :
A. la pression en sortie de pompe.
B. la différence entre la pression de la pompe principale et la pompe de récupération.
C. la pression à l’entrée de la pompe de mise en pression.
D. la pression dans le réservoir d’huile.

18 : La limitation de température imposée à un réacteur est due :
A. au carter de la chambre de combustion.
B. au compresseur.
C. à la turbine.
D. à la tuyère.

19 : La magnéto à déclic sert à :
A. produire une étincelle suffisamment forte au PMH lors du démarrage du moteur.
B. absorber les surcharges électriques au démarrage.
C. augmenter l’avance à l’allumage.
D. faciliter le montage et démontage de la magnéto.

20 : La majeure partie des systèmes de pressurisation cabine ont deux modes d’opération :
A. un mode pression différentielle et un mode pression constante.
B. un mode différentielle et un mode pression.
C. un mode cabine et un mode extérieur.
D. un mode isobarique et un mode de pression différentielle constante.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux réponses de ces questions de l’examen théorique ATPL !